Méthodes des tests des MST

Quel est le moment idéal pour visiter un médecin et être testé(e) pour des maladies sexuellement transmissibles? La plupart des gens ne commencent à faire attention à leur santé qu`après avoir été exposés aux symptômes ce qui rendent leur vie inconfortable, comme une décharge du pénis ou du vagin, la brûlure à la miction, des plaies ou des ulcères dans les zones génitales, la démangeaison et d’autres anomalies. Cependant, il faut toujours se rappeler que, dans de nombreux cas, les MST ne présentent pas de symptômes ou restent dans les stades latents. Pendant tout ce temps, elles peuvent accumuler le pouvoir pour endommager votre corps ou causer des complications graves.

En outre, vous pouvez avoir une MST sans être au courant de cela. Voilà pourquoi il est important de faire les tests après chaque exposition aux infections par des rapports sexuels non protégés avec des partenaires non sécurisés. N`hésitez pas à consulter un médecin car il est le seul qui peut fournir des tests appropriés des MST et diagnostiquer correctement le problème pour prescrire des médicaments efficaces.

Certaines MST sont guéries avec des antibiotiques communs, tandis que d’ autres nécessitent un traitement spécial. Voici la liste des MST les plus courantes et des tests requis:

Blennorragie

Quand faire le test?

La blennorragie peut montrer peu ou pas du tout de symptômes, en particulier, chez les femmes. Dans d’autres cas, elle peut provoquer une décharge anormale du pénis ou du vagin, la douleur ou la brûlure à la miction, des anomalies menstruelles ou des rapports sexuels douloureux. Si vous remarquez un de ces symptômes, n`hésitez pas à vous faire testés. Il serait sage de faire le test après les rapports sexuels non protégés.

Comment tester?

Votre médecin prendra un prélèvement de la décharge ou fera un test du frottis de l’urètre, du vagin ou de l’anus. Le test d’urine peut également être utile.

Où tester?

La plupart des cliniques, des fournisseurs privés de soins de santé et les services de santé vous aideront avec les tests.

Chlamydia

Quand faire le test?

Dans la plupart des cas, la Chlamydia ne présente aucun symptôme, il est donc important de faire le test chaque fois après avoir été exposés à des rapports sexuels non protégés avec des partenaires non sécurisés. Dans de rares cas, la Chlamydia peut causer la démangeaisons, une décharge anormale, la brûlure ou la douleur à la miction ou l’enflure dans les zones génitales.

Comment tester?

Il existe plusieurs façons de se faire testé pour la Chlamydia. Après avoir pris un coup d’œil à la décharge du col utérin, votre médecin peut vouloir faire un test du frottis du pénis, de l’urètre, du col utérin ou de l’anus. Le test d’urine est une autre option.

Où tester?

Vous pouvez visiter tous les fournisseurs de soins de santé, la plupart des cliniques et des services de santé à se faire tester pour la Chlamydia.

Chancre

Quand faire le test?

Les plaies ouvertes dans les zones génitales, comme le pénis, le rectum et le vagin sont les signes de chancre mou. Elles peuvent être douloureuse et livrer le pus. Cependant, les symptômes peuvent être confondus avec ceux de l’herpès ou la syphilis, il est donc important de consulter un médecin pour être sûr.

Comment tester?

La décharge des plaies est examinée au microscope pour faire un diagnostic.

Où tester?

Le chancre montre des symptômes semblables à d’autres MST, alors vous avez à consulter un médecin dans tous les centres de soins de santé ou à la clinique pour avoir un diagnostic correct.

Condylomes génitaux

Quand faire le test?

Il y a des verrues qui se propagent dans des endroits intimes, résultent de rapports sexuels non protégés (sans préservatif).

Comment tester?

La méthode informative du diagnostic est une colposcopie. Il y a des méthodes de laboratoire: les tests cytologiques, les tests histologiques et l`analyse de l’ADN. On effectue aussi la cytologie pour trouver l`infection VPH. Pour la faire, on tire le frottis du mucus cervical. . La biopsie est nécessaire lorsqu`il y a des excroissances atypiques, l`échec du traitement, en cas des suspects du cancer.

Où tester?

Vous avez à consulter un médecin dans tous les centres de soins de santé ou à la clinique pour avoir un diagnostic correct.

Herpès génital

Quand faire le test?

Si vous avez la démangeaisons, les douleurs et les brûlures dans les zones génitales, il y a une augmentation de température, la faiblesse, les ganglions inguinaux augmentés, les maux de tête, les douleurs musculaires, ainsi que des mictions fréquentes.

Comment tester?

Les tests de laboratoire utilisés pour le diagnostic de cette maladie sont divisés en deux groupes: (1) les méthodes de la détection du HSV et (2) les méthodes pour la détection des anticorps anti-HSV.

Où tester?

Consultez votre fournisseur de soins de santé ou autre clinique pour un test professionnel.

Hépatite B

Quand faire le test?

Dans de nombreux cas, l’ hépatite B ne présente aucun symptôme avant d’ endommager votre corps. Mais il peut aussi causer de la fatigue, des nausées, des vomissements, la perte d’appétit, la fièvre, des maux de tête pendant les périodes primaires. La maladie développé est susceptible de déclencher un jaunissement de la peau ou des yeux, des douleurs abdominales aiguës et l`urine foncée . L’hépatite B est une maladie grave: le plus tôt vous la diagnostiquer le moins de dégâts elle va faire pour vous.

Comment tester?

Il faut un test sanguin pour comprendre si vous avez l’hépatite B.

Où tester?

Bien que certains symptômes typiques peuvent être vus à l’œil nu, il est essentiel de consulter votre service de soins de santé, un fournisseur de soins de santé ou toute clinique pour faire un test de sang et d’obtenir un diagnostic définitif.

Hépatite C

Quand faire le test?

Si vous avez les douleurs articulaires, la faiblesse, la fatigue, les troubles digestifs. On observe rarement la montée de la température. L`ictère est également peu probable. L’hépatite C aiguë est très rarement diagnostiquée. Son diagnostic est souvent accidentel.

Comment tester?

Pour diagnostiquer l’hépatite C, vous devez exécuter les sanguins biochimiques (bilirubine, phosphatases alcalines, indice de la prothrombine, cholestérol et autres tests), un test sanguin aux anticorps de l’hépatite C (anti-HCV), PCR à HCV-ARN (génotypage de la PCR, PCR quantitative, qualitative), la formule sanguine complète, l’examen échographique de la cavité abdominale.

Où tester?

Il est essentiel de consulter votre service de soins de santé, un fournisseur de soins de santé ou toute clinique pour faire un test de sang et d’obtenir un diagnostic définitif.

Herpès

Quand faire le test?

Il existe deux types de cette infection généralisée: buccal et génital. L`herpès buccal est généralement facile à trouver comme il « vient et va » avec des plaies et des cloques sur les lèvres et la zone de la bouche. L’ herpès génital fonctionne inaperçu dans la plupart des cas, mais il peut aussi causer des plaies, des cloques, la démangeaison ou des sensations de brûlure à la miction. Si vous avez un de ces symptômes, assurez-vous d`être testé et prendre des médicaments.

Comment tester?

Un test sanguin peut donner des informations détaillées sur de nombreuses maladies, y compris l’herpès. Un médecin peut également prendre un prélèvement de la décharge des plaies.

Où tester?

Beaucoup de gens commencent à prendre des médicaments de l’herpès après avoir repéré les plaies. Cependant, elles pourraient être confondues avec celles associées à la syphilis. Par conséquent, n`hésitez pas à consulter votre fournisseur de soins de santé ou autre clinique pour un test professionnel.

Morpions (poux du pubis)

Quand faire le test?

Ce test de MST est nécessaire lorsque vous avez la démangeaisons dans la région génitale, l’irritation, la fièvre ou repérez de minuscules œufs blancs ou les poux dans les cheveux pubiens.

Comment tester?

Les poux du pubis, aussi connus comme les morpions, peuvent être vus à l’ œil nu. Ils se fixent sur les cheveux dans la région génitale, des aisselles et même des sourcils. Leurs œufs blancs peuvent être trouvés autour des racines des cheveux.

Où tester?

Le test peut être effectué à la fois à la maison et à votre fournisseur de soins de santé. Visiter un médecin est une meilleure option car il sera en mesure de prescrire des médicaments appropriés.

Mycoses génitale

Quand faire le test?

Les mycoses génitales (les vaginites) se manifestent par l’apparition de la décharge blanche et caséeuse, la démangeaison et la sensation de brûlure dans le vagin. Les hommes ont fréquemment les manifestations du balano-posthite (les plaintes sur les éruptions boutonneuses dans la zone du pénis, provoquant une douleur ou la démangeaison).

Comment tester?

Il faut faire des tests suivants : l`examen microscopique des frottis de la décharge vaginale; la méthode de culture; les méthodes sérologiques; l`analyse immunologique chimioluminescente; les analyses immédiates (elles ne révèlent pas la flore concomitante); les essais immunologiques.

Où tester?

N`hésitez pas à consulter votre fournisseur de soins de santé ou autre clinique pour un test professionnel.

Papillomavirus

Quand faire le test?

Le papillomavirus peut causer des maladies d’organes divers (comme la peau ou les organes génitaux). Les signes et les symptômes dépendent du type de l’infection du virus du papillome humain: les verrues avec une texture dense arrondie, les condylomes acuminés, le papulose, la maladie “morbus Bowen”, la néoplasie cervicale intraépithéliale.

Comment tester?

La méthode principale du diagnostic du virus du papillome humain est la réaction PCR. Il y a encore d`autres méthodes: le test de Digène; l`examen par un gynécologue et un urologue à détection de verrues génitales ou d’autres verrues dans la région inguinale; l`étude cytologique du frottis prise lors d’un examen; l`étude histologique d`une tranche microscopique du tissu prélevé.

Où tester?

Consultez votre fournisseur de soins de santé ou autre clinique pour un test professionnel.

Syphilis

Quand faire le test?

La syphilis est mieux traitée sur les premières étapes, il est donc important de prêter attention à votre état de santé et de faire le test dès que vous remarquez des plaies ou des ulcères humides dans les zones génitales, les lèvres, les seins ou d’autres parties du corps. Non traitée, la maladie peut entraîner des complications graves. La syphilis ne montre pas nécessairement des symptômes pendant les périodes primaires, il est donc recommandé de faire le test chaque fois après l’exposition à la maladie par des rapports sexuels non protégés.

Comment tester?

S’il y a des plaies ouvertes, il est généralement suffisant de prélever un échantillon de fluide hors de celles-ci pour identifier la maladie. Un test sanguin applique dans d’autres cas.

Où tester?

Contactez votre fournisseur de soins de santé, une clinique privée ou d’un service de santé pour passer le test et être traités.

Trichomonase vaginalis

Quand faire le test?

Les femmes peuvent observer l`écoulement vaginal malodorant, l’expérience de la démangeaison dans la région génitale, la brûlure à la miction ou les besoins fréquents. Les hommes peuvent remarquer une décharge anormale de l’urètre et ont également un besoin d’uriner fréquemment. Cependant, dans de nombreux cas, la trichomonase ne montre pas de symptômes, il est donc important de faire le test à la fois en observant certains symptômes et après les rapports sexuels non protégés.

Comment tester?

Les femmes prennent un test pelvien avec des prélèvements de l`écoulement vaginal en cours d’examen. Les hommes sont soumis au test du frottis de l`urètre.

Où tester?

La plupart des cliniques, des services de santé et les fournisseurs de soins de santé vous aideront à tester et traiter la trichomonase.

Verrues génitales

Quand faire le test?

Les premiers symptômes de la maladie peuvent être l’apparition de démangeaison ou d’inconfort pendant les rapports sexuels. Après l’apparition des premiers symptômes, vous trouverez des excroissances de peau. Ce sont des condylomes.

Comment tester?

La principale méthode de diagnostic peut être considéré comme une biopsie et une cytologie des frottis. En cas de la défaite du vagin et du col de l’utérus, vous devez utiliser la méthode la plus simple de diagnostic- le test Papanicolaou (Pap-test).

Où tester?

La plupart des cliniques, des services de santé et les fournisseurs de soins de santé vous aideront à tester.

VIH/SIDA

Quand faire le test?

Le VIH prend généralement des années avant de développer des symptômes visibles, tels que la fièvre, des ganglions enflés, la fatigue, les maux de tête ou les douleurs musculaires. Donc, une personne infectée devrait normalement apprendre du virus lors de tests médicaux de routine. Si le VIH se développe en SIDA, un large éventail de troubles de santé va entrer dans le stade, donc un test complexe sera nécessaire. Il est recommandé de faire un test après les rapports sexuels non protégés avec des partenaires précaires ou après le partage d’aiguilles d’injection.

Comment tester?

Il existe plusieurs façons du dépistage du VIH . Le plus commun est un test sanguin d’anticorps. La présence d’anticorps anti-VIH dans le sang signifie qu`un patient est infecté. Le test sanguin de l’ARN est un test cher et le plus complexe à détecter le VIH et peut identifier les jours de virus après l’infection. Les tests des écouvillon oraux sont également disponibles, mais sont rarement utilisés.

Où tester?

Le VIH nécessite une approche sérieuse de sorte qu’il est nécessaire de consulter votre médecin, un professionnel de la santé ou des MST pour passer le test. Le dépistage du VIH peut être confidentiel ou anonyme. Les tests oraux sont également disponibles, mais ils exigent la confirmation professionnelle.

HPV

Quand faire le test?

Tant que le VPH est un virus populaire mais relativement inoffensive ce qui passe normalement de lui-même, il n`est recommandé que pour les femmes à se faire tester en tant que suivi du Pap- test anormal. Les femmes âgées plus de 30 ans sont recommandées pour faire le test du VPH tous les cinq ans ainsi que le Pap- test pour prévenir le cancer du col utérin.

Comment tester?

Un échantillon est prélevé à partir du col utérin pour identifier le virus provoquant la variation anormale des cellules.

Où tester?

Votre fournisseur de soins de santé où vous faites des Pap- tests réguliers vous aidera avec le test du VPH si nécessaire.

 

Le test des MST: FAQ

Est-ce que les personnes prédélinquantes ont besoin d’autorisation de leurs parents pour le test des MST?

Les lois peuvent varier d’un État à l’autre et parfois une autorisation parentale est nécessaire pour tester une personne prédélinquante pour les maladies sexuellement transmissibles. Cependant, tous les établissements médicaux et les fournisseurs de soins de santé conforment à l`accord de confidentialité. Le test anonyme est également disponible dans certains établissements.

Quel test MST est le meilleur pour moi?

Il n’y a pas de test universel pour toutes les MST. Votre fournisseur de soins de santé vous aidera à choisir un critère approprié en fonction des symptômes, votre activité sexuelle, l’exposition précédente aux MST, les allergies aux médicaments éventuels ainsi que votre consommation précédente de drogues. Les façons les plus courantes pour tester pour les MST sont les suivantes: un examen général, le test pelvien, le test de la décharge, le test de l’écouvillon buccal ou génital, le test de fluides corporels, le test sanguin ou d’urine, la biopsie.

Est-il nécessaire de faire le test pour les MST?

Beaucoup de MST développent des symptômes similaires, comme une décharge anormale et malodorante du vagin, du pénis ou du rectum, la brûlure à la miction, la démangeaison, les plaies ou les éruptions cutanées dans les zones génitales. Si vous remarquez un de ces ou d’autres symptômes ou des troubles, n`hésitez pas à consulter un médecin et faire le test. Rappelez-vous, le plus tôt vous découvrez une infection, il y aura plus de chances d`éviter les complications et la traiter rapidement et facilement.

Cependant, il est important d’avoir à l’esprit, que les maladies sexuellement transmissibles ne présentent pas souvent de symptômes avant de faire des dommages signifiants à votre corps. Voilà pourquoi il est essentiel de contrôler votre vie sexuelle, préférer les relations monogames et utiliser des préservatifs avec de nouveaux partenaires. Si vous avez été exposé à des infections par des rapports sexuels non protégés et avez des doutes sur votre état de santé, communiquez avec votre fournisseur de soins de santé pour faire le test. Cela vous aidera à éviter les aggravations et empêchera de transmettre les maladies à d’autres personnes.