Trichomonas vaginalis

La trichomonase (ou la trichomonose) est l’un des plus courantes maladies transmises sexuellement, ce qui est causée par Trichomonas vaginalis.

Trichomonas vaginalis

Trichomonas vaginalis: des photos et images >>>

On ne peut contracter cette maladie qu`avec le contact sexuel vaginal. L`infection par le contact sexuel oral ou anal est presque impossible. Le fait est que le vagin est l’habitat naturel pour Trichomonas vaginalis. Trichomonas vaginalis ne survit pas dans la bouche, en gorge, ainsi que dans le rectum.

La trichomonase est sans doute la seule maladie vénérienne, ce qui fait possible l`infection de promiscuité. Trichomonas vaginalis est capable de survivre dans un milieu humide à une température de 30-40 degrés pendant la journée. Ainsi, il existe un risque d’infection par le biais des objets humides (p. ex., des serviettes). Cependant, le risque de l’infection de promiscuité est négligeable.

La majorité des cas de l’infection de promiscuité sont des cas mal prouvés d’infection par les contacts sexuels. En outre, on rapporte souvent des cas identifiés tard d’une infection chronique à l`infection de promiscuité de la trichomonase. Le fait est que la trichomonase est souvent asymptomatique.

La contamination par l’eau en se baignant dans les plans d`eau ou les piscines est impossible.

Il existe 3 types de la trichomonas: buccale, intestinale et génitale. Les trichomonas buccales et intestinales sont considérées des saprophytes comme p. ex. des micro-organismes, n’ayant pas entraîné l’apparition de diverses maladies, la trichomonas génitale est pathogène. Elle se présente sous 3 formes d’existence: mastigote, amibiforme et arrondie; il y a aussi une trichomonas de la forme atypique, bien que beaucoup de savants ne la reconnaissent pas. Les formes atypiques et arrondies sont les plus difficiles à traiter.

Symptômes

Les symptômes de la trichomonase sont manifestés par l’intermédiaire de 1 à 4 semaines après l’infection. Cependant, très souvent, la trichomonase n’est pas visible (chez les hommes et chez les femmes).

Les femmes, qui ont la trichomonase, peuvent avoir l`écoulement vaginal. L`écoulement est abondant et uniforme en texture, d`une couleur jaunâtre. L`écoulement vaginal en cas de la trichomonase a parfois une forme mousseuse. Souvent, il a l’odeur de poisson pourri (comme en cas de  la vaginose bacillaire). Le fait est que Trichomonas vaginalis change la microflore vaginale, provoquant des changements dans la microflore сe qui sous-tendent la vaginose bacillaire.

Les hommes ont des symptômes possibles de l’urétrite (l’inflammation de l`urètre)- l`écoulement urétral, la douleur en urinant.

Test

Pour diagnostiquer la trichomonase, on utilise la microscopie de la préparation colorée ou non colorée. Les femmes ont la précision de la microscopie dans cette maladie est considérablement plus élevée que celle des hommes.

En cas de doute, on applique des méthodes plus précises: la méthode de l’immunofluorescence directe, l’ADN-Diagnostics (PCR), ainsi que l’ensemencement.

Auparavant, le danger de cette maladie a été méconnu. Il est maintenant prouvé que la trichomonose augmente le risque de la prématurité et de la rupture prématurée du liquide amniotique. Chez les hommes, elle peut provoquer la prostatite.

Traitement

Оn prescrit le métronidazole (Trihopol, Metrogil, Medazol, Tonio, Flagil, Èfloran): il faut prendre 2 g P.O. une fois ou 500 mg P.O. 2 fois par jour pendant 7 jours.

Dans certains cas, un traitement supplémentaire (l`immunothérapie, le massage de la prostate, la physiothérapie, etc..) est nécessaire.

Le check-up et le traitement de tous les partenaires sexuels, avec qui le patient a eu des rapports sexuels le mois dernier, est nécessaire.